Vous n'êtes pas connecté(e).

#1 2015-11-26 18:00:28

Fred
Administrateur
Inscription : 2015-11-18
Messages : 51

Le logiciel / Software

Cette discussion traite du volet logiciel de l'enregistreur:

--
That discussion is dedicated to software: software :

Hors ligne

#2 2015-11-29 19:38:28

Jean-Do.
Membre
Inscription : 2015-11-29
Messages : 68

Re : Le logiciel / Software

Bonjour,

Un premier fichier à se mettre sous la dent : https://framadrop.org/r/_89Z_UNLJx#snv6 … 5iRN9cMFc=
Il s'agit de la description de mon prototype, décomposition matérielle mais aussi les caractéristiques du logiciel.

Vous avez 60 jours pour le télécharger...

Jean-Do.

Hors ligne

#3 2015-11-30 10:25:51

Jean-Do.
Membre
Inscription : 2015-11-29
Messages : 68

Re : Le logiciel / Software

Bonjour,

Quelques réflexions générale sur l'organisation du logiciel :
De toute évidence, ce projet d'enregistreur ne sera pas utilisé de la même façon par les différents constructeurs. De mon coté, j'imagine 3 types d'utilisations mais certains auront probablement d'autres idées :

- "Enregistreur manuel" ou automatique pour une nuit. Dans ce type d'utilisation nous sommes en manuel dans le style D240X avec une recherche active via l'écoute hétérodyne ou en différé x10 avec l'avantage par rapport au D240X d'enregistrer automatiquement l'ensemble des contacts dans des wav. En automatique pour une nuit, nous sommes comme un EM3 ou SM2, on programme l'enregistrement avec heure de début ou de fin, on dépose l'appareil puis on le récupère après l'heure de fin.

- "Enregistreur auto" sur plusieurs nuits. Là, après programmation des heures de début et de fin, on dépose l'appareil et on le récupère quelques jours après. L'autonomie est cruciale pour ce type d'utilisation. Un carte de gestion des arrêt/marche (WittyPi) est indispensable pour couper le système dans la journée. Mais il ne faut pas oublier la robustesse du logiciel. Il ne faut pas que le système plante et reste en rade pendant quelques jours.

- "Enregistreur fixe" sur plusieurs mois. Dans ce cas, l'appareil est fixe sur un bâtiment et en fonction sur plusieurs mois. On reparlera plus tard de l'exploitation des fichiers. Dans ce type de fonctionnement, l'autonomie est accessoire si le système est alimentée en 220V ou cruciale si on est sur batterie. Et sur une si longue période, la robustesse est encore plus nécessaire. Un clavier et un écran ne sont pas indispensable et une liaison Wifi avec une box et un serveur Web intégré semblent une bonne solution pour les paramètres, le suivi et la récupération des résultats.

Conclusion, il me parait indispensable de découper les logiciels en petits modules indépendants permettant à chacun d'installer les différentes fonctions pour construire un système à sa convenance.
Par exemple, j'imagine plusieurs modules :

- Un "module d'enregistrement" de base capable de réaliser des enregistrements déclenchés sur trigger en mode auto et manuel. Capable de piloter un clavier et un écran si ces derniers sont présents. En manuel, capable de faire de l'écoute en hétérodyne et en différé. Ce module initialise son fonctionnement de base via un fichier de configuration. Si la configuration impose un fonctionnement manuel, c'est ce mode qui est lancé, sinon, c'est le mode automatique sur une nuit qui est exécuté avec une heure de départ d'enregistrement et une heure de fin. Pour "l'enregistreur manuel", seul ce module est nécessaire et il est lancé au démarrage du système.

- Un "module de gestion" des enregistrements qui, à partir d'un fichier de configuration va initialiser les heures de début et de fin pour la prochaine nuit (calcul auto des heures de lever et coucher du soleil en fonction de la position...) et le fichier de configuration du "module d'enregistrement" pour sa prochaine exécution. Si une carte de gestion des arrêt/marche est présente, il gère les paramètres de cette carte pour programmer la mise en veille et le prochain réveil et lance le "module d'enregistrement". Si la carte n'est pas présente, il programme un redémarrage du système à l'heure du prochain réveil (commande système "at") et le lancement du "module d'enregistrement" à l'heure de début (idem via commande "at"). Pour les "enregistreurs auto" et "enregistreur fixe", c'est ce module qui est lancé au démarrage du système. Le redémarrage programmé du système garantie une bonne robustesse et la perte d'une seule nuit d'enregistrement (sauf défaillance de la carte de redémarrage ou du système Linux lui-même au travers de la commande "at" !). Si un clavier et un écran sont présents, ce module permet la modification des paramètres de son fichier de configuration. En cas de modification manuelle des paramètres, la séquence de démarrage est exécuté pour tenir compte des nouveaux paramètres.

- Un "module serveur web" dans le cas de "l'enregistreur fixe" qui permet de suivre l'activité de l'enregistreur à distance et de modifier éventuellement les paramètres de configuration. Ce module est lancé au démarrage du système en même temps que le "module de gestion".

Bien entendu, c'est une première découpe. N'hésitez pas à phosphorer sur le sujet et à nous faire part de vos remarques, suggestions... sachant qu'il faut rester simple et ne pas partir sur une usine à gaz !

A vous lire,

Jean-Do.

Hors ligne

#4 2015-11-30 21:17:25

raphael
Administrateur
Inscription : 2015-10-25
Messages : 136

Re : Le logiciel / Software

Une question que je me posais : les chauves-souris sont-elles sensibles au wifi ?


ardechelibre.org :: Culture et logiciels libres en Ardèche !

Hors ligne

#5 2015-11-30 21:39:37

Jean-Do.
Membre
Inscription : 2015-11-29
Messages : 68

Re : Le logiciel / Software

Dans le cas qui nous préoccupe, la question ne se pose pas, le wifi n'est pas utilisé pendant les enregistrements. Ce dernier n'est nécessaire que sur de brèves périodes de configuration et, un peu plus longue, de transferts effectués en journée.

Jean-Do.

Hors ligne

#6 2015-12-04 02:23:41

Fred
Administrateur
Inscription : 2015-11-18
Messages : 51

Re : Le logiciel / Software

Salut,

Concernant le WIFI, j'ai le cas d'une colonie de reproduction de murin à oreilles échancrées (plusieurs centaines quand même) qui n'était toujours pas arrivée à la colonie 2 semaines après la date d'arrivée habituelle. La propriétaire des lieux, inquiète de ce constat, a fait le parallèle avec le WIFI nouvellement installé dans son bâtiment. Elle a coupé le WIFI, les chauves-souris sont arrivés quelques jours plus tard. Nous n'avons jamais pu démontrer le lien de causalité mais cela fait réfléchir.

Pour tes 3 utilisations, ça me parait très pertinent.

Je suis d'accord avec toi sur l'intérêt du WittyPi ou autre système pour l'économie de batterie (as-tu réussi à la faire fonctionner avec la carte audio? perso, je n'y parviens pas, même en changeant les 2 GPIO de la WittyPi). Pour l'instant je suis avec une batterie USB mais celles-ci ont l'inconvénient de ne pas permettre le réveil du RaspberryPi (la batterie elle ne se réveille pas... sauf avec un interrupteur physique). Je pense passer à une alim avec une batterie Li-Ion associé à un circuit permettant de réguler à 5V/0,7-1A.

Pour le suivi long terme, il convient d'être vigilant sur la qualité de l'alimentation qui peut vite engendrer des parasites importants sur les enregistrements. Pour la partie transmission des données, Yves BAS du MNHN m'a proposé d'intégrer le module d'extraction des paramètres acoustiques de Tadarida à notre enregistreur (ils sont très intéressés par ce projet). Il est disponible sur ce dépot GIT. Il y a une version compilée pour Linux (fonctionne sur mon ordi (une Debian 64bits, pas testé sur le raspberry avec son ARM). L'utilisation en ligne de commande est simple "tadaridaD /media/usbdisk/rpibat/data/" en imaginant que les WAV sont à l'emplacement /media/usbdisk/rpibat/data/. Pour les machines avec un CPU à plusieurs coeurs, on peut choisir le nombre de coeurs à utiliser avec l'option "-t" (ex pour utiliser les 2 coeurs du processeur :"tadaridaD -t 2/media/usbdisk/rpibat/data/"). On peut alors très bien imaginer simplement la transmission de ces fichiers (le MNHN est par ailleurs très intéressés sur cette option). Concernant les possibilités de transmission des données, les allemands ont beaucoup avançé sur ce point.

D'accord aussi pour pour le logiciel en modules. Pour le calcul des heures de coucher et de lever du soleil, il existe le logiciel sunwait (version récente mais à compiler pour Linux (je viens de compiler, ça marche moyennement, sinon, la version historique de 2004 fonctionne très bien sur le Raspberry. Elle est ici).

Penses-tu diffuser ton logiciel? Si oui, sous quelle forme? Attends-tu d'avoir une version plus aboutie?

Fred.

Hors ligne

#7 2015-12-04 15:59:35

Jean-Do.
Membre
Inscription : 2015-11-29
Messages : 68

Re : Le logiciel / Software

Bonjour,

Quelques réponses :
- Non, je n'ai pas de carte WittyPi et je n'envisage pas pour l'instant d'en acheter une, les deux utilisations prioritaires pour moi n'en ont pas besoin (détecteur manuel et station fixe). C'est bizarre que tu n'arrives pas à la faire fonctionner, elle utilise le bus I2C et là, hormis un conflit d'adresse, pas de problème et les GPIO4 qui n'est pas utilisé par la carte audio et le GPIO17 qui lui est utilisé. Le problème c'est que quasiment toutes les broches du GPIO sont connectées sur un élément de la carte audio et, même si la broche n'est pas utilisée vraiment par la carte audio, il n'est pas précisé que coté carte audio on est en haute impédance. Si la carte audio met à 1 ou 0 une broche non utilisée, son utilisation par une application tierce risque d'être problématique. Pour info, j'utilise les GPIO 14 et 15 pour deux boutons supplémentaires sans aucun problème.

- Pour l'alimentation et une utilisation sur le long terme, les parasites seront présents dès le départ. Le temps d'utilisation n'est pas un critère selon moi. Mais c'est vrai que le choix d'une bonne alimentation n'est pas anodin. Par exemple, j'ai plus de parasites avec ma batterie Li-Ion qu'avec une alimentation secteur et les parasites arrivent de deux façons : directement sur le fil d'alimentation ce qui justifie ma cellule anti-parasite sur mon montage et par rayonnement et là, seul un éloignement (c'est le cas de l'alimentation secteur) ou une boite métallique épaisse entourant le pré-ampli peuvent limiter les parasites. Ce qu'il faut savoir c'est que sur une batterie Li-Ion, les éléments de stockage ne délivrent pas 5V mais de l'ordre de 3V et il y a une alimentation à découpage qui monte la tension de sortie. C'est cette dernière qui est génératrice de rayonnements.

- Concernant Tadadira, j'ai téléchargé les sources mais, en l'état, ils sont inexploitable pour moi fautes de commentaires dans les fichiers et d'un document expliquant la démarche (si il existe, je suis preneur !). Par contre, je suis bien d'accord sur le principe, si un minimum de traitement peut être fait directement par le Pi, c'est du temps de gagné lors du transfert (fichiers beaucoup moins volumineux) et de traitements sur le serveur. Toutefois, il faut examiner le besoin finement :
- Quel est la précision fréquentielle et temporelle requise par Tadadira en sortie FFT. Perso je fais des FFT 256 points en recouvrement de 50% ce qui me donne 750Hz de précision fréquentielle et 0.666ms de précision temporelle ce qui est suffisant pour le trigger de déclenchement des enregistrements.
- Faut-il exploiter Tadadira en temps réel ou en différé sachant qu'en temps réel, il faut obligatoirement utiliser le GPU pour optimiser le temps d'exécution des FFT. Sur un Pi Zero/A+/B+, je pense qu'il est possible de diviser par deux les précisions en temps réel mais s'il faut plus, ce sera forcément en différé dans la journée. Mais là aussi, en différé, il faut que le temps de traitement des fichiers wav enregistré la nuit précédente soit compatible de la durée du jour ! En fonction de la complexité des traitements, peut-être que pour la version avec transfert automatique il faudra passer sur une carte PI2 nettement plus puissante.
- Je suis complètement disponible pour le codage/adaptation de cet algorithme sur une carte Pi, notamment l'utilisation de la bibliothèque GPUFFT pour gagner en temps de traitement. C'est tout a fait dans mes capacités et je suis toujours en relation avec mes anciens collègues qui, pour certains, sont des flèches en traitement du signal et pourront m'aider (c'est comme çà que j'ai codé le traitement hétérodyne qui, au final, est assez simple).
- Ce traitement est utilisable aussi sur un fonctionnement type SM2 pour, sur un protocole Point Fixe, et, au final, ne transférer que les fichiers d'analyse au serveur du MNHM.
- Il est envisageable d'envoyer le fichier des résultats de TADADIRA via GSM du fait qu'il n'est pas trop volumineux quitte à le zipper mais c'est à garder pour des utilisations futures et pas dans nos priorités du moment, surtout qu'une carte GSM sur le PI n'est pas donnée et que son fonctionnement en parallèle de la carte audio est à prouver...
- Dans tout les cas, il me semble que la conservation des fichiers wav est nécessaire pour une analyse manuelle sur les cas litigieux.

- Le calcul des lever et coucher du soleil n'est pas un problème pour moi, j'ai déjà fait ce type de calcul directement à partir des formules astronomique. De plus, on est pas à la minute, à partir du moment ou on a approximativement la latitude et longitude et une bonne référence horaire, la précision devrait être suffisante.

- Pour l'instant, je n'ai pas prévu de diffuser mon logiciel car il impose le même afficheur et clavier que moi et ils ne sont pas suffisant pour une bonne utilisation. Je prévoyais de diffuser une 1ère version pilotant le petit écran OLED que j'attends et le clavier sensitif que je viens de recevoir. Mais bon, il faudra quelques semaines pour la mise au point de ces changements et cette version n'est pas envisagée avant fin février début mars...
Si des personnes sont intéressées par la lecture de mon code, il n'y a pas de problème pour le mettre en l'état sur le serveur proposé. Il faut simplement demander. Avant de le déposer, je ferrai un document décrivant l'imbrication des fichiers (~30) et les fonctions de chaque classes. Pour information, j'utilise NetBeans comme environnement de développement. J'édite les fichiers sur mon PC Windows et la compilation est faite sur la carte Pi qui est reliée en réseau avec le PC.

A bientôt,

Jean-Do.

Hors ligne

#8 2015-12-11 01:15:58

Fred
Administrateur
Inscription : 2015-11-18
Messages : 51

Re : Le logiciel / Software

Bonjour,

Jean-Do, une question toute bête, dans ton appli RasPiBatRecorder, l'audio est bien celui géré par alsa?
En ce cas, l'utilsation d'un micro dodotronic (200 ou 250kHz) à la place de la carte CirrusLogic serait-elle facile à mettre en place (pb de fréquence d'échantillonnage différent) ? Il y a aussi le micro USB de Pettersson (M500) mais je ne sais pas ce qu'il en est de son utilisation sous Linux.

A te lire.

Fred.

Hors ligne

#9 2015-12-11 09:39:24

Jean-Do.
Membre
Inscription : 2015-11-29
Messages : 68

Re : Le logiciel / Software

Bonjour,

Oui, la carte Cirrus Logic utilisée possède un driver compatible ALSA pour l'enregistrement et la lecture et il est donc possible d'utiliser une autre carte compatible ALSA. Mais, mon logiciel ne gère pour l'instant qu'une seule fréquence d'échantillonnage : 192kHz. Passer à 250kHz me semble possible, y compris sur la Pi Zero, encore faut-il le tester.
Je suis bien dans une logique évolutive et pour que cette évolution soit possible, il faut s'appuyer au maximum sur les standards.
Au pire, si on loupe un truc sur le logiciel, c'est "assez" facile de faire marche arrière, il faut seulement du temps. Pour le matériel, c'est plus difficile et c'est à chacun d'alerter le plus vite possible. Mais au final, on ne passera pas à coté d'achats inutiles. J'ai déjà un clavier 5 touches plus écran LCD 2x20 caractères qui ne servent plus à rien. De même, l'année prochaine on va demander aux volontaires d'acheter une carte Cirus Logic pour monter leur système et 1 ou 2 ans plus tard, une nouvelle carte sortira avec des caractéristiques plus intéressantes (250kHz de Fe ?) et les précurseurs seront quitte pour acheter une nouvelle carte...

Jean-Do.

A+

Hors ligne

#10 2015-12-19 02:55:01

Fred
Administrateur
Inscription : 2015-11-18
Messages : 51

Re : Le logiciel / Software

Bonjour

Pour commencer, voici un lien vers une discussion sur la reduction des images de raspbian. A creuser donc pour l avenir lorsque nous mettrons a dispo de tous une image fonctionnelle du systeme.
https://www.raspberrypi.org/forums/view … 91&t=58069
je vais essayer ces prochains jours.

Deuxiement. une question d ordre technique au sujet de l heterodyne. comment est gere le changement de frequence en mode manuel, par appui long et/ou par appuis repetes (desole pour l accentuation, je suis sur un clavier azerty avec touches qwerty...)

merci

fred

Hors ligne

#11 2015-12-19 11:49:18

Jean-Do.
Membre
Inscription : 2015-11-29
Messages : 68

Re : Le logiciel / Software

Bonjour,

Merci Fred pour ce lien. Je te laisse regarder.

Pour l'hétérodyne, aujourd’hui, le changement de fréquence est fait par des appuis successifs sur 4 touches : +100Hz, -100Hz, +1Khz et -1kHz. Sur un clavier sensitif, la répétition par un appui long n'est pas conseillé (l'opérateur a très peu de retour mécanique pour bien appréhender ce qu'il fait) mais, pour cette fonction particulière, il faudra effectivement l'envisager dans un second temps.

Et en réponse à une question posée dans un mail privé, oui, il est possible de faire une extinction proprement : sur appui du bouton OFF du clavier sensitif, un message sur l'écran demande à l'opérateur de confirmer avec un second appui. Si l'opérateur ne fait rien, on revient à la fonction précédente après 3 secondes. Si l'opérateur tape sur X, on revient immédiatement à la fonction précédente et si l'opérateur tape sur OFF, on sort du logiciel et un "halt" est lancé sur le système Linux. Après quelques secondes (~12s), la LED d'activité du Pi clignote régulièrement 5 fois (de mémoire) et le système est stoppé. A partir de ce moment là, l'opérateur pourra basculer l'alimentation sur OFF... à condition que cette LED d'activité soit visible une fois l'ensemble mis en boite. A noter une astuce de développeur, si on confirme la sortie par un appui sur la flèche droite, on sort du logiciel sans "halt" de façon à ne pas rebooter le système après chaque test.

Patience... mes modifications en cours pour le nouveau couple écran/clavier avancent bien, les fonctions Enregistreur et Modification des paramètres sont fonctionnelles. Il me reste la fonction Lecteur à terminer et écrire un minimum de documentation (dont un manuel d'utilisation) avant de publier. Ce sera courant janvier.

Jean-Do.

Hors ligne

#12 2015-12-21 13:03:41

JB
Membre
Inscription : 2015-12-06
Messages : 13

Re : Le logiciel / Software

Salut,

Il existe une version Lite de Raspbian (https://www.raspberrypi.org/downloads/raspbian/), l'image ne fait "que" 375 Mo.

Concernant la gestion start/stop avec l'arduino, je reste synchro avec le dépôt Git. Le principe est que le raspberry, avant de se couper, envoi à l'arduino le délai au bout duquel il doit être réveillé. Le script propose aussi un mode "auto" calqué sur les heures de lever et couché du soleil.

Hors ligne

#13 2015-12-21 21:00:10

Fred
Administrateur
Inscription : 2015-11-18
Messages : 51

Re : Le logiciel / Software

Merci Bruno pour ce lien,

En effet, cette version allégée est intéressante. L'idéal serait même de partir d'une version netinstall et de n'installer que le stricte nécessaire. Malheureusement, et c'est une grosse limite de cette carte audio qui fait qu'il sera en effet important de réfléchir dans un second temps à une carte dédiée spécifique, cette carte "unique" produite par Cirrus Logic n'est pour ainsi dire pas maintenue par le fabriquant et n'est pas nativement compatible Linux.  Du coup, elle n'est pas compatible avec la dernière version de raspbian (sur la durée > potentiel pb de securité pour la version automatisée connectée fixe / possible pb de librairie non mise à jour). Aussi, la compilation du module est très laborieuse (j'ai tenté plusieurs tentatives sans succès, Jean-Do également) ce qui fait que nous utilisons une image dédiée et clé en main de raspbian mise à dispo sur FARNELL avec le noyau orécompilé ainsi que les scripts et librairies nécessaires (2Go).

Mais j'ai prévu avec un ami de me faire un gros nettoyage dans les paquets installés afin d'offrir une image épurée et très légère.

Fred

Hors ligne

#14 2016-01-03 13:30:40

Jean-Do.
Membre
Inscription : 2015-11-29
Messages : 68

Re : Le logiciel / Software

Bonjour à tous

Et bonne année 2016 qui sera, à n'en pas douter, l'année PiBatRecorder !

Je viens de déposer la 1ère version de PiBatRecorder sur FrameGit.
Rendez-vous sur ce lien si vous voulez tester le produit.
Dans le répertoire "Doc", vous avez différents documents :
- "PiBatRecorderSpecificationsV0.50" pour les spécifications et conception du logiciel,
- "PiBatRecorderManuelUtilisationV0.50" pour utiliser le logiciel,
- "CablageI2C" le schéma du câblage de l'écran, clavier et horloge.

Le logiciel est utilisable sans écran ni clavier (ni horloge), il suffit de renseigner le fichier PiBatConfig.txt en conséquence et de mettre les paramètres de déclenchement qui vous conviennent dans PiBatParams.txt.

Vous trouverez dans le répertoire "Exe" l'exécutable "pibatrecorder" et les deux fichiers de configuration. ATTENTION, les fichiers de configuration sont attendus dans le répertoire "/home/pi/PiBatRecorder" (avec les majuscules).

Et enfin, pour que le logiciel fonctionne, vous devez installer les bibliothèques nécessaires (cf. le document PiBatRecorderSpecificationsV0.50 page 3 chapitre 4) PortAudio, WiringPi et Adafruit GFX.

Et pour information, le logiciel est loin d'être testé à 100%. Je compte sur vous pour cela.
Merci donc aux volontaires de se faire connaitre lorsqu'ils ont une plateforme qui tourne (avec une description de la configuration) et de ne pas hésiter à remonter les problèmes rencontrés (avec description exhaustive du contexte et du problème).

A+

Jean-Do.

Hors ligne

#15 2016-01-18 22:12:01

Jean-Do.
Membre
Inscription : 2015-11-29
Messages : 68

Re : Le logiciel / Software

Bonjour à tous,

Un petit message pour préciser comment lancer le logiciel PiBatRecorder au démarrage de la carte Raspberry Pi :
- Créer un répertoire /home/pi/PiBatRecorder
- Copier dans ce répertoire les 3 fichiers du répertoire "exe" du dépot Git (pibatrecorder, PiBatConfig.txt et PiBatParams.txt)
- Modifier le fichier "rc.local" ("sudo nano /etc/rc.local") et ajouter en fin les 2 lignes ci-dessous :
cd /home/pi/PiBatRecorder
sudo ./pibatrecorder &

Au prochain démarrage, PiBatRecorder sera automatiquement lancé.
Une dernière précision, le logiciel peut fonctionner sans écran ni clavier mais il est alors difficile de vérifier ce qui se passe... hormis vérifier la présence de fichier wav sur la clé après l'arrêt de la Pi.
Il ne faut pas oublier de modifier le fichier de configuration en conséquence :
Keyboard=NOKEYBOARD
Screen=NOSCREEN
Et, de préciser le répertoire de montage de la clé USB. Il faut remplacer la valeur par défaut "/mnt/usbkey" par votre répertoire de montage :
USBKeyFilePath=/mnt/usbkey/

Dès que possible, je vais publier le plan de câblage des clavier, écrans et horloge sur le forum "Montages électroniques"

Jean-Do.

Hors ligne

#16 2016-02-18 09:35:27

Jean-Do.
Membre
Inscription : 2015-11-29
Messages : 68

Re : Le logiciel / Software

Bonjour à tous,

Vous trouverez sur le dépôt Git une nouvelle version de logiciel :
- Version 0.6 de PiBatRecorder qui améliore les points suivants :
        - Mode automatique, clavier et écran non gérés et mise en place de la sortie du logiciel par la présence de PiBatStop.txt.
        - Mise en place du fichier PiBatLog.txt pour le debug du logiciel.
        - Correction de la gestion du volume de sortie en lecture et des gains d'enregistrement.
        - Ajout de la lecture de fichiers à 384kHz de Fe par décimation par deux.
        - Correction de bugs mineurs et un important (fonctionnement hétérodyne).
        - Ajout de l'affichage de la version avec le paramètre « -v ».

- Version 0.6 de PiBatScheduler, première version de ce logiciel qui permet de cadencer les périodes d'enregistrement de PiBatRecorder

- Version 0.6 de PiBatUpdater, première version de ce logiciel qui permet de mettre à jour PiBatRecorder et PiBatScheduler à partir d'une clé USB

Chaque logiciel comporte un répertoire "Doc" avec les principaux documents du logiciel et un répertoire "Exe" avec l'exécutable à installer sur la carte Raspberry Pi et, éventuellement, les fichiers de configuration.

Après réception des cartes Raspberry Pi Zero, une procédure vous sera proposée pour installer un système.

Bons tests,

Jean-Do.

Hors ligne

#17 2016-03-10 11:13:43

Hub
Membre
Inscription : 2015-11-29
Messages : 23

Re : Le logiciel / Software

Bonjour à tous,
Juste pour info, cela n'a pas de lien direct avec le projet, mais il me semble que cela peut néanmoins intéresser les propriétaires d'un ultramic ou d'un m500 :  GooglePlay : https://play.google.com/store/apps/deta … udio&hl=fr
Cette toute nouvelle appli permet de connecter un ultramic 200 ou 250 sur une tablette ou un smarphone. Le descriptif indique qu'elle serait également compatible avec le M500 de Petterrson et un Hydromic.
Il y aurait des fonctionnalités à ajouter, mais c'est déjà un joli jouet !
A+
Hubert

Hors ligne

#18 2016-03-11 15:58:30

Luca1960
Membre
Inscription : 2016-03-09
Messages : 3

Re : Le logiciel / Software

Bonjour à tous

Je viens de télécharger l'image du système sur le lien :

http://pibatrecorder.ardechelibre.org/OS-image/

mais pour amorcer au bootstrap le système donne l'avertissement suivant

"Kernel lacks cgroups or memory controller not avaiable, not starting cgroups......"

Solution :

Ouvrir : sudoedit /boot/cmdline.txt

Ajouter la ligne ci-dessous, dans le fichier « cmdline.txt » qui se trouve dans /boot/

de
dwc_otg.lpm_enable=0 console=ttyAMA0,115200 console=tty1 root=/dev/mmcblk0p2 rootfstype=ext4 elevator=noop rootwait

dans
dwc_otg.lpm_enable=0 console=ttyAMA0,115200 console=tty1 root=/dev/mmcblk0p2 rootfstype=ext4 cgroup_enable=memory elevator=deadline rootwait

A+

Ligne à ajouter : cgroup_enable=memory

Hors ligne

Pied de page des forums