Dégooglisons l’internet, ça continue !

Framasoft continue assiduement son projet de dégooglisation de l’internet en mettant à disposition 6 nouveaux services pour atteindre 30 nouveaux services alternatifs aux produits de google & co.

degooglisons l'internetVous pouvez maintenant découvrir, tester et adopter :

  • Framalistes (ouvert le lundi 3 octobre) : cet outil qui repose sur le logiciel Sympa vous permettra de créer vos listes de diffusions, d’échanger des emails et de quitter Yahoo Groups et Google Groups !
  • Framanotes (ouvert le mardi 4 octobre) : installez les applications Turtl, connectez-les à notre serveur pour créer, conserver et chiffrer vos notes, images, fichiers, marque-pages sur des tableaux… voire les partager avec d’autres ; et ainsi quitter en groupe Evernote !
  • Framaforms (ouvert le mercredi 5 octobre) : basé sur Drupal et Webforms, il vous permettra de créer rapidement des formulaires pour votre doctorat, vos contributeurs ou votre site Web sans livrer les réponses des participants à Google Forms.
  • Framatalk (ouvert le jeudi 6 octobre) : avec Jitsi Meet installé sur nos serveurs, vous pourrez créer en deux clics une conversation audio ou vidéo, voire une conférence (si votre connexion le permet) et vous défaire peu à peu de Discord ou du Skype de Microsoft. L’affreux verbe « skaïper » deviendra enfin un mauvais souvenir.
  • Framagenda (ouvert le vendredi 7 octobre) : nous avons amélioré pour vous le code de l’application « calendar » de ownCloud/Nextcloud, afin que vos agendas, contacts, rendez-vous, et plannings puissent être affichés, devenir publics, semi-publics ou complètement privés… Fini l’espionnage par Google/Apple/Microsoft Agenda.
  • MyFrama (ouvert le lundi 10 octobre). Basé sur Shaarli, il s’agit d’un récolteur/trieur d’adresses Web (à la Del.icio.us) bidouillé pour vous afin qu’il classe automatiquement les adresses de leurs services que vous y ajouterez. Avec un seul compte, vous pourrez remettre une dose de cathédrale dans ce bazar et retrouver aisément les services que vous utilisez.

Soutenons les!

2 réflexions au sujet de « Dégooglisons l’internet, ça continue ! »

    • Je n’hésite pas à recommander QWANT comme moteur de recherche :
      1 – la pertinence des résultats est assez élévée, sûrement plus pertinents que Google car qwant n’est pas aussi fortement lié que google à d’obscurs intérêts – voir les articles respectifs sur Wikipedia.
      2 – Aucun pistage sur Qwant, à aucun moment (vérifié avec Ghostery et Disconnect).
      3 – Qwant est une start-up française, COCORICO ! c’est suffisamment rare pour être salué. Démarré grâce à un financement initial de 25000 euros de la Banque d’Investissements Européenne, elle vient d’être soutenue pas le gouvernement français à hauteur de 15000 euros pour poursuivre son développement, motif : se libérer de l’encombrante tutelle de Google.
      4 – Qwant existe en 2 versions : « lite » sans fioritures et « normale » avec toute une ribambelle d’actualités etc que je n’appécie pas plus que ça. On peut évidemment paramétrer Qwant à sa guise mais pour cela on doit conserver l’historique de son navigateur, donc les cookies… bref, c’est un peu tomber de Charybde en Scylla! Mais bof, Paris vaut bien une messe !
      Librement,
      jean-yves

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *