Projection débat du film documentaire Nothing to Hide

Les associations ardechelibre[.org] et Vesseaux-Mère présentent :

Projection débat film documentaire Nothing to HideLe 28 juin 2018 au Vesseaux Mère (23 chemin du Prieuré à Vesseaux)

Ouverture des portes à 19h pour partager un moment de convivialité, discuter des choses et d’autres comme les logiciels libres, les données personnelles, la vie privée

Il y a une buvette sur place, et vous pouvez également apporter un plat à partager ou biscuits apéro

La projection du film documentaire Nothing to Hide aura lieu à 20h, et sera suivie d’un débat pour répondre à vos questions

« Dire que votre droit à la vie privée importe peu car vous n’avez rien à cacher revient à dire que votre liberté d’expression importe peu, car vous n’avez rien à dire. Car même si vous n’utilisez pas vos droits aujourd’hui, d’autres en ont besoin. Cela revient à dire : les autres ne m’intéressent pas », Edward Snowden

Ce documentaire aborde le thème de la vie privée et des données personnelles, vous pouvez lire ces 2 articles pour vous donner une idée :

L’entrée est à prix libre (adhésion à l’association Vesseaux Mère)

Ma vie avec Solus 3 …

Je viens de passer presque un an en compagnie de Solus qui entre temps est passée de la version 1 à la version 3, et ce ne sont que des bons souvenirs. Vous avez remarqué, j’en parle au passé : j’ai dû quitter Solus en conséquence d’une incompatibilité avec mon disque dur. Je vous raconterai. Sinon, je n’ai que du bien à en dire, et je ne suis pas seul dans ce cas. J’ai bien dû l’installer sur une bonne dizaine de machines de toutes marques et les retours des utilisateurs, qui sont loin d’être des Linuxiens chevronnés sont très largement positifs:

  • excellente présentation
  • bureau Budgie de prise en main très facile et très personnalisable
  • imprimantes – pas trop vieilles – bien reconnues et qui s’installent toutes seules
  • pas de soucis de lecture des DVD du commerce
  • la logithèque s’est considérablement améliorée et les applications sont bien mises à jour (si vous voulez tester LibreOffice 6.0, adoptez vite cette distribution)
    • Malgré tout, quelques ombres au tableau :

      A la différence de Ubuntu (et de ses dérivés) par exemple, Solus ne dispose pas des fonctions « purge » et « clean » pour désinstaller des applications. Si vous êtes comme moi et que vous aimez tester, explorer, changer vos habitudes, vous accumulez les traces de tout ce qui a été installé dans le dossier /usr de votre système … jusqu’à voir apparaître le message « espace disponible restreint ». Si en plus vous avez (comme moi encore) installé le système sur un petit disque dur – un SSD de 15 Gio par exemple – il peut arriver que le système s’arrête en urgence et je n’ai pas trouvé d’autre solution que de réinstaller !
      C’est ce qui m’a amené à me séparer de Solus après trois réinstallations, justement. Rassurez-vous, j’ai trouvé mieux, et ça sera l’objet de mon prochain article.
      Ce qu’il reste de tout ça c’est que Solus 3 est une distribution remarquable et très complète que je recommande chaudement à tous ceux qui recherchent rapidité d’exécution, facilité de prise en main en vue d’une utilisation « sage » ce qui demeure la très grande majorité des utilisateurs.

      WE du libre à Lamastre les 28 et 29 octobre 2017

      L’association Linux07 de Lamastre organise deux journées du libre les 28 et 29 octobre prochain, au bar l’Estaminet.

      2 journées autour du logiciel libre

      Au programme:

      Samedi :

      • Journée découverte de Linux et Install Party

      Dimanche:

      • 10h30 à 12h00  Atelier « Découverte du numérique libre »
      • 15h30 à 17h00 Conférence « Vie privée et Internet » de Benjamin Sonntag
      • 17h30 à 19h30 atelier « Jouez avec vos photos »

      Plus d’informations sur le site internet de Linux07

      Ateliers du Libre le 20 mai et 3 juin à Rosières

      Les 20 mai et 3 juin, nous inaugurons un cycle d’ateliers du libre à l’initiative de la recyclerie Changement de Cap à Rosières.

      Les ateliers se dérouleront de 14 à 18 heures dans leurs locaux situés au rond-point du centre commercial de Rosières.

      Les thèmes retenus sont :

      • le 20 mai : Sécuriser sa navigation internet – installer et configurer Firefox et Thunderbird.
      • le 3 juin : Libère ton PC – installer Linux et les logiciels libres.

      Les ateliers sont à prix libre et sur inscription. Pour tous renseignements : Pamela Lasalle au 06 82 34 46 24.

      Atelier ardechelibre[.org] - Protéger son PC sous Windows

      Atelier ardechelibre[.org] - Libère ton PC

      Ateliers du Libre, chaque 1er mercredi du mois à Lablachère

      Ateliers du Libre, chaque 1er mercredi du mois à Lablachère

      A partir du 3 mai à 18h30, nous animerons des ateliers destinés à approfondir les connaissances des débutants au sujet de leur système d’exploitation : installation et configuration de logiciels libres, explications, exemples…

      Ces ateliers devraient se répéter chaque premier mercredi du mois. Inscriptions auprès de La Cantine des Ateliers.

      Pour animer ces ateliers, toutes les bonnes volontés seront accueillies avec plaisir : contacter Jean-Yves

      Pour faire vivre notre association, réunissons-nous !

      Depuis le début de l’année, nous avons à notre disposition une salle de réunion dans les locaux de la FRAPNA, 39 rue Jean-Louis Soulavie à Largentière.
      Nous proposons à nos adhérents ou à toute personne intéressée de nous y retrouver le premier Jeudi de chaque mois à 18h30.
      //http://www.openstreetmap.org/#map=16/44.5408/4.2885
      Se garer au mieux vers la mairie de Largentière, puis descendre une des ruelles sur la droite de la rue principale jusqu’à la rue JL Soulavie où vous repérerez le n° 39 !

      Le numérique fait-il de nous des numéros ?

      Pour faire suite à notre conférence lors de la dernière Rencontre Citoyenne de Joyeuse, voici une émission entendue sur France Culture le 1er mars dans l’après-midi. Ce débat entre chercheurs, sociologues et philosophes apporte un éclairage sans concession sur l’utilisation des algorithmes et Big-Data – en attendant Big-Brother – et ses conséquences en termes de préservation non seulement de la vie privée mais aussi du domaine public. Ce document plein de bruit et de fureur (Fuhrer ?) confirme s’il le fallait encore que le monde de l’Internet n’est pas forcément ce rêve merveilleux qui va nous faire accéder au statut « d’Homme Augmenté ».

      Install Party à la cantine des 3 ateliers de Lablachère

      Dimanche 5 mars, à partir de midi à la Cantine des Ateliers, à Lablachère centre, rejoignez nous pour un atelier brunch « Libère ton ordi ».

      Vous voulez découvrir le monde du libre, remettre d’aplomb votre vieil ordinateur (moins de 10 ans recommandé) voire même tenter l’aventure Linux?

      Alors, donnons nous rendez-vous dès midi pour un repas partagé. L’atelier démarrera à partir de 14h.

      Inscriptions très vivement recommandées (nombre de place limité) aux coordonnées précisées dans l’image ci-dessous.

      Participation libre à partir de 5 euros.

      Rencontres Citoyennes de Joyeuse le 15 février

      Nous avons été sollicités pour animer une des rencontres citoyennes de Joyeuse sur le thème « logiciels libres et protection de la vie privée sur internet », sujet brûlant s’il en est actuellement.

      Les Rencontres Citoyennes de Joyeuse existent depuis une vingtaine d’années et abordent chaque troisième mercredi du mois un sujet d’actualité, locale ou plus large, sous forme d’un débat ouvert à tous. La présentation est confiée à une « personnalité » impliquée dans le sujet et les discussions, souvent très animées et très libres de ton réunissent simples citoyens et élus locaux. La séance est clôturée par un « pot » pris en commun, occasion de poursuivre les discussions en petits comités.

      Vous l’aurez compris, l’enjeu de cette rencontre du 15 février n’est pas mince pour notre association en particulier en termes de notoriété auprès des élus et des associations de l’Ardèche méridionale.

      Vous trouverez ci-après toutes les informations sur cette rencontre, et vous pouvez en discuter sur notre forum à la rubrique « l’association ».

      RENCONTRE CITOYENNE
      Mercredi 15 févier 2017 à 20h30 – Salle de la Grand Font à JOYEUSE (07260)

      FAIRE FACE AUX MONOPOLES INFORMATIQUES

      Nombre d’entre nous croient qu’internet est un espace infini de liberté. Cela est une réalité et pourtant force est de constater qu’à l’usage les risques sont bien présents, jusqu’à mettre nos démocraties en danger.

      • Comment expliquer cette contradiction ?
      • Comment échapper au monopole des cinq majors de l’informatique GAFAM (Google, Amazon, Facebook, Apple, Microsoft) ?
      • Quels sont les liens des moteurs de recherche existants avec ces géants et quelles sont les alternatives offertes par les logiciels libres ?
      • Peut-on utiliser internet sans abandonner nos libertés individuelles et quels sont les dispositifs pour protéger notre anonymat ?
      • Comment se débarrasser des publicités intrusives ?

      Jean-Yves Lemarchand et des représentants de l’association « ardechelibre.org » introduiront le débat par un historique de l’outil informatique et d’internet. Ils nous aideront à répondre à nos questionnements et apporteront des documents ainsi que des ordinateurs pour donner des conseils et des solutions pratiques.

      Débat ouvert à tous. A bientôt.

       

      On a testé pour vous : la distribution Solus

      SOLUS 1.2.1

      La petite dernière des distributions Linux arrive tout droit d’Irlande, séduisante et aguicheuse avec ses fonds d’écran nocturnes au fort parfum de whiskey.

      Du passé faisant table rase les développeurs sont partis d’un noyau Linux et ont développé le reste eux-mêmes, comme des grands, à partir de rien. Ça n’est pas sans avantages (la légèreté) ça n’est pas sans inconvénients (ce n’est pas tout à fait aussi bien fini qu’Ubuntu, on peut le comprendre), on en reparlera plus loin.

      Disponible au téléchargement sur le site https://solus-project.com/ (site en anglais uniquement), elle se décline en deux versions selon l’environnement de bureau : « Solus » tout-court avec le bureau « Budgie » et « Solus-MATE » avec le bureau « MATE ». Les deux .iso, comparables avec un peu moins de 1Go, se téléchargent sans problème et s’installent facilement sur une clé bootable avec Unetbootin, et c’est là que les surprises – bonnes – commencent :

      • chargement du « Live » dans la minute !

      • installation complète en 6 mn, ça décoiffe !!!

      Bon à savoir avant d’installer : si vous ne voulez pas d’une installation automatique il vous faudra partitionner votre disque au préalable (en « live ») avec les trois partitions classiques : système – swap – home  (une astuce permet d’affecter les partitions, à vous de la trouver!).

      Distribution Linux SolusSur mon ordinateur (core i5, 6Go RAM, Installation du système sur un SSD de 15Go, MBR et /home sur un HDD classique) ça boote en 6 secondes, et les applications à l’avenant.

      Avec le bureau MATE on est en pays de connaissance, ce qui n’est pas le cas du bureau Budgie, bureau minimaliste d’un beau « flat-design» entièrement configurable par un panneau latéral escamotable : «Raven ».

      Pour ce qui est des applications, peu d’applications par défaut – légèreté oblige – il vous faudra les installer vous-mêmes à partir d’une interface d’installation qui va piocher dans les dépôts « PiSI » (???) pas vraiment pléthoriques mais tous les grands classiques y figurent.

      Néanmoins, les Geeks auront du mal à y trouver leur compte : la commande d’installation (eopkg install xxx) est assez exotique, la documentation (en anglais uniquement) quasiment inexistante pour l’instant (et je ne dirai rien des bibliothèques du langage C que je n’ai réussi ni à trouver ni à installer) et il va falloir attendre un petit moment pour que cette distribution arrive à pleine maturité.

      Il n’en reste pas moins que d’ores et déjà SOLUS est rapide, de prise en main assez facile et à mon sens parfaitement adaptée à une utilisation « familiale ».

      Mon appréciation après une semaine d’utilisation : une belle réussite à suivre de très près !